Un cardinal dominicain adresse une remarque machiste et homophobe à un diplomate américain

cardinal

Le cardinal Nicolás de Jesús López Rodríguez, archevêque de Saint-Domingue (République dominicaine), a recommandé à l’ambassadeur des États-Unis, qui avait critiqué la corruption dans le pays, de « s’occuper de sa maison », en bonne « épouse qu’il est d’un monsieur ».

Le ton ne cesse de monter entre le cardinal Nicolás de Jesús López Rodríguez, archevêque de Saint-Domingue (République dominicaine), et l’ambassadeur des États-Unis dans le pays, James Brewster.

Selon la presse locale, les propos du diplomate sur la corruption au sein de la société dominicaine, y compris dans les plus hautes sphères, ont suscité la colère du cardinal, qui aurait alors prononcé une remarque homophobe et machiste à son encontre, en présence de journalistes réunis à la Chambre de commerce des États-Unis de Saint-Domingue. « Qu’il reste dans son ambassade et en tant qu’épouse qu’il est d’un monsieur, qu’il s’occupe de la maison, car c’est ce qu’il doit faire », aurait ainsi lancé l’archevêque dominicain.

Des tensions persistantes

En poste depuis 2013, la nomination de ce diplomate ouvertement homosexuel et marié avait suscité l’opposition de l’Église locale. Depuis, les relations sont tendues.

Ainsi, aux yeux du cardinal López Rodríguez, James Brewster a été placé à ce poste pour placer à l’agenda politique du pays les revendications LGBT. « C’est pour cela qu’ils l’ont envoyé », a-t-il assuré à la presse. Une vision partagée par une grande partie des catholiques locaux.

Depuis son arrivée à Saint-Domingue, le diplomate et son conjoint ont rencontré plusieurs activistes LGBT, ont installé le drapeau arc-en-ciel sur la façade de l’ambassade et ont reçu dans leur résidence une réception organisée par l’envoyé spécial des États-Unis pour les droits des personnes LGBT.

Source : la-croix.com