La greffière homophobe Kim Davis sera-t-elle la « personnalité de l’année » du « Time Magazine » ?

davis

Depuis 1927, l’hebdomadaire américain « Time Magazine » décerne le titre de « personnalité de l’année », au mois de décembre, à la personne qui a « marqué le plus l’année écoulée, pour le meilleur ou pour le pire ». La greffière homophobe Kim Davis figure parmi les nominés pour l’année 2015.

kim1

Kim Davis, la très bigote greffière du comté de Rowan (Kentucky), a été brièvement emprisonnée cette année après avoir refusé d’accorder des licences de mariages à des couples homosexuels, en raison de ses convictions religieuses. Elle est devenue la coqueluche de l’extrême droite américaine.

Les avocats qui représentent les intérêts de Kim Davis ont appelé à voter pour elle : « Kim Davis a inspiré une nation et le monde à se battre pour la liberté religieuse. Elle a choisi une cellule de prison plutôt que de sacrifier sa conscience ».

Le « Time Magazine » indique que Kim Davis « a obtenu l’attention nationale lorsqu’elle a refusé de délivrer des licences de mariage aux couples de même sexe et a été emprisonnée cinq jours après avoir défié un ordre de la Cour fédérale ».

Kim Davis, évangélique pentecôtiste, a rencontré le pape François lors de sa visite aux États-Unis en septembre dernier.

Dans le passé, plusieurs personnages très controversés ont obtenu le titre de « personnalité de l’année » du « Time Magazine » : Adolf Hitler, Joseph Staline ou encore Vladimir Poutine.

Giuseppe Di Bella