Régine balance sur Amanda Lear : « Je l’ai connue en garçon »

régine.jpg

Dans une récente interview accordée à Pure Charts, Régine relance les rumeurs selon lesquelles Amanda Lear aurait été un homme avant d’être connue…

Régine, la reine de la nuit déchue, âgée de 85 ans, qui cachetonne dans des émissions de télé-réalité pour arrondir ses fins de mois, n’a pas sa langue (de vipère) dans sa poche. Celle que les moins de 40 ans ne connaissent que grâce à son apparition dans la seconde saison de « La Ferme Célébrités », diffusée en 2005 sur TF1, s’est laissée aller à une révélation étonnante sur Amanda Lear – qui fut la muse de Salvador Dalí – dans une longue interview accordée à Pure Charts.

Elle raconte une anecdote qui relance les rumeurs selon lesquelles Amanda Lear était un homme avant d’être connue du grand public : « Un jour je lui avais dit « Il y a du petit salé aux lentilles ». Elle m’avait répondu : « Chouette ça me rappellera mon service militaire ! ». Moi je l’ai connue en garçon. Elle chantait dans les petits bistrots. C’est un personnage. Elle est très sympathique. Je ne la vois pas en ce moment parce qu’on n’a pas les mêmes vies. Mais elle retombe toujours sur ses pieds. Elle est très marrante. De la période avec Dalí, j’ai des photos formidables. Elle est très intelligente. Très cultivée ».

Amanda Lear a toujours refusé de donner sa date de naissance. En Italie, pays où elle est également connue, un acte de naissance et une photographie circulent largement sur le web. Il s’agirait de son acte de naissance – elle serait née de sexe masculin en 1939 à Saïgon, sous le nom d’Alain Tap – et d’une photo lorsqu’elle était encore un garçon. Encore une fois, ce ne sont que des rumeurs. Personne ne sait si ces documents sont authentiques. Peu importe, après tout.

Amanda-Lear-presunta

[Mise à jour, mardi 15 décembre]

Sur sa page Facebook, Amanda Lear a répondu à Régine…

Giuseppe Di Bella