Selon un leader spirituel ghanéen, les tatouages peuvent mener à l’homosexualité

tatouage

Et également à la prostitution et à l’alcoolisme…

Mallam Ya Wadudu est un leader spirituel qui vit au Ghana, un pays d’Afrique occidentale situé entre la Côte d’Ivoire et le Togo. Dans un récent entretien accordé au tabloïd britannique « The Daily Mirror », il met en garde la société ghanéenne contre « les effets nocifs des cultures étrangères » , évoquant des « conséquences inattendues » pour les personnes qui se font tatouer.

Il déclare également, le plus sérieusement du monde, que les tatouages, qui « sont livrés à l’influence des esprits », peuvent mener à la possession démoniaque et provoquer des « effets indésirables », comme l’homosexualité, la prostitution ou encore l’alcoolisme, entres autres.

tatouages1

tatouages2

tatouages3

Le Ghana est un pays très homophobe où l’homosexualité est sévèrement punie par la loi. Les relations homosexuelles sont passibles de trois années de prison ferme.

Giuseppe Di Bella