Les Slovènes disent non au mariage gay : liesse pour Boutin, Barjot et la Manif pour tous !

-

Le résultat du référendum a été salué en France par les anti-mariage pour tous, malgré une très faible participation (moins de 36 %) des électeurs slovènes.

Les électeurs slovènes étaient invités, ce dimanche, à se rendre aux urnes pour se prononcer sur l’ouverture du mariage aux couples de même sexe qui avait été pourtant votée par leurs députés, au mois de de mars dernier, et qui était soutenue par le gouvernement et le président de la République, Borut Pahor.

Malgré la faible mobilisation des électeurs (35,65 %), les opposants slovènes au mariage gay ont réussi à obtenir 370 000 voix, soit 63,12 % des suffrages exprimés. Ce qui est suffisant pour empêcher les couples de même sexe de se marier et d’adopter. La Slovénie ne sera donc pas le premier pays de l’ancien bloc communiste à ouvrir le mariage aux couples homosexuels.

Le référendum d’initiative populaire organisé ce dimanche avait été réclamé par l’opposition de droite et certains catholiques. Ce mercredi, le pape François avait plaidé pour le « non », invitant les Slovènes à « soutenir la famille, structure de la vie en société ».

La victoire en demi-teinte des opposants slovènes au mariage gay a pourtant provoqué la joie des anti-mariage pour tous en France, sur Twitter…

Bien entendu, les opposants au mariage pour tous étaient restés bien silencieux lorsque la très catholique Irlande avait légalisé le mariage pour tous par référendum, en mai dernier. Il avait été approuvé par plus de 62 % des votants.

Giuseppe Di Bella