Non à l’expulsion de Dimitri Shamanaev, un étudiant gay russe de 28 ans !

dimitri

Dimitri Shamanaev.

En cas d’expulsion vers la Russie, Dimitri ne serait pas accueilli par sa famille en raison de son homosexualité. Il craint aussi la forte répression homophobe qu’exerce son pays.

Dimitri Shamanaev, âgé de 28 ans, a quitté la Russie il y a six ans pour faire des études en arts du spectacle, à l’université de Toulouse. C’est un brillant étudiant qui maîtrise parfaitement la langue française. Il est totalement intégré dans la société.

Dimitri travaille dans un hôtel pour payer ses études et vivre dans un appartement dont il assume seul la charge. Son emploi est déclaré – il a un poste de réceptionniste en CDI à plein temps depuis un an – et il est à jour de ses obligations fiscales.

En mai dernier, il a déposé une demande d’admission exceptionnelle au séjour en France. Malgré son sérieux et sa totale intégration en France, elle a été refusée par le préfet de Haute-Garonne.

Lors d’un contrôle routier, il y deux semaines, Dimitri a été arrêté et placé quelques jours dans un centre de rétention administratif. Il est désormais libre mais il fait toujours l’objet d’une obligation de quitter le territoire français, malgré le soutien de l’équipe enseignante de l’université de Toulouse et de nombreux amis. Il risque à tout moment d’être expulsé vers la Russie.

Un de ses professeurs, l’écrivain et poète Serge Pey, écrit à son sujet : « Dimitri est un de mes meilleurs étudiants. Je l’ai pris comme assistant. Nous discutions sur un sujet de doctorat sous ma direction dans un futur proche. Il faut absolument que les autorités reviennent sur leurs décisions au nom de nos valeurs universitaires. Soutenons Dimitri de toutes nos forces ».

Dimitri est gay. En cas d’expulsion vers la Russie, il ne serait pas accueilli par sa famille en raison de son orientation sexuelle et affective. Il craint également la forte répression homophobe qu’exerce son pays depuis plusieurs années, qui est dirigé par une main de fer par Vladimir Poutine.

Une pétition a été mise en ligne, il y a quelques semaines, pour soutenir Dimitri et lui permettre de pouvoir résider de façon permanente en France, là où est sa véritable place et où il pourra s’épanouir professionnellement et personnellement. Elle a été signée par plus de 6 900 personnes. Il faut qu’elle prenne encore plus d’ampleur !

La vie de Dimitri se trouve désormais en France. Sa situation doit être régularisée, conformément à la directive Valls sur l’admission exceptionnelle d’admission au séjour en France.

pétitionDimitri

Je vous invite à signer la pétition mise en ligne pour lui apporter votre soutien. Je compte sur vous car c’est de l’avenir d’un être humain dont il s’agit. Une expulsion vers la Russie pourait totalement briser sa vie. Ce serait une véritable catastrophe !

Pour signer la pétition, cliquez ICI.

Merci infiniment pour votre mobilisation !

Giuseppe Di Bella*

* Giuseppe Di Bella a collaboré activement, de février 2013 à février 2015, au site Le Plus de L’Obs. Il a écrit 296 articles, principalement en faveur du mariage pour tous et contre l’homophobie, sur ce site qui appartient à un grand groupe de presse, L’Obs (anciennement Le Nouvel Obs).