SYRIE. Le groupe État islamique exécute un adolescent de 15 ans soupçonné d’être gay

ISIS

L’adolescent de 15 ans a été jeté du toit d’un immeuble (photo d’illustration).

Les terroristes ont jeté le jeune garçon du toit d’un immeuble, devant une foule en liesse qui assistait à cet acte de barbarie.

Les exécutions d’homosexuels – ou de personnes supposées l’être – se multiplient dans les territoires syriens et irakien contrôlés par le groupe terroriste État islamique.

Il y a quelques jours, un adolescent de 15 ans a été exécuté dans la ville syrienne de Deir ez-Zor par des djihadistes de l’État islamique. Il a été ligoté et jeté du toit d’un immeuble. C’est le châtiment qui est habituellement réservé aux homosexuels par les terroristes islamistes. Une foule en liesse assistait à cet acte de barbarie.

ISIS (1)

Une foule importante assistait à l’horrible assassinat (photo d’illustration).

Le garçon était accusé d’avoir eu des relations sexuelles à plusieurs reprises, alors qu’il n’était pas consentant, avec un membre éminent de l’État islamique, Abu Zaid al-Jazrawi. Il n’a pas été exécuté mais a été autorisé à rejoindre les fronts de combats en Irak, après avoir été dégradé et fouetté.

La cruauté des djihadistes de l’État islamique n’a plus aucune limite. Des exécutions sommaires, d’une rare cruauté, se déroulent chaque jour. Ces crimes contre l’humanité sont souvent principalement dirigés contre les minorités ethniques, religieuses et les homosexuels.

Giuseppe Di Bella