CAMEROUN. Un acteur de films pornos gays interdit d’entrer dans son pays

BlakeKardeCameroun

Blake Karde.

Blake Karde est au centre d’une affaire qui défraye la chronique au Cameroun, un pays d’Afrique qui sanctionne lourdement l’homosexualité.

BlakeKarde2

Blake Karde nie fermement être homosexuel.

L’affaire fait grand bruit au Cameroun. Les autorités auraient refusé un visa d’entrée à Blake Karde, un jeune homme originaire du pays qui vit à Paris, car il a tourné dans un film pornographique gay. Il est diffusé sur le site de Menoboy (ATTENTION ! Ce lien renvoie vers une page au contenu pornographique strictement interdite aux moins de 18 ans).

blakeKarde4

Blake Karde : « je suis bel et bien hétérosexuel ».

Blake Karde, ancien militaire du bataillon d’intervention rapide de l’armée camerounaise – porté déserteur selon certaines souces – nie fermement les accusations dont il fait actuellement l’objet. Au Cameroun, c’est un peu le « Michaël Vendetta » local.

Il s’est fendu d’un démenti sur le site « Rapportage Gossip » où il indique s’être récemment marié avec une française, photos du mariage à l’appui. Ce qui ne semble guère convaincre ses nombreux détracteurs…

Au Cameroun, l’homosexualité est lourdement sanctionnée par le Code pénal (article 347 bis) qui stipule : « Est puni d’emprisonnement de six mois à cinq ans et d’une amende de 20 000 à 200 000 francs toute personne qui a des rapports sexuels avec une personne de son sexe ».

BlakeKardeBadoo

Sur son profil, qui date de plusieurs années, sur le site de rencontres Badoo.com, Blake Karde – alias André – indique qu’il « veut trouver l’amour avec un homme ».

Giuseppe Di Bella