TUNISIE. Les six étudiants condamnés pour homosexualité ont été libérés sous caution

GayTunisie

Au début du mois de décembre dernier, six hommes âgés de 19 à 23 ans avaient été condamnés à trois ans de prison ferme.

Les six étudiants condamnés pour « pratiques homosexuelles » par le tribunal de première instance de Kairouan, au début du mois de décembre denier, ont été libérés sous caution par la cour d’appel de Sousse.

Ils avaient écopé d’une peine de trois années de prison ferme ainsi que cinq années d’interdiction de séjour dans la ville. Ils ont payé chacun la somme de 500 dinars (230 euros) et restent libres jusqu’à la prochaine audience fixée au 25 février prochain.

L’un d’entre eux avait également écopé d’une peine supplémentaire de six mois d’emprisonnement pour « atteinte à la pudeur ». Des vidéos auraient été retrouvées par les enquêteurs sur son ordinateur.

Pendant leur détention préventive, les six étudiants ont subi un examen anal. Une pratique particulièrement « dégradante » et « inhumaine » dénoncée par de nombreuses ONG.

L’article 230 du Code pénal tunisien punit de trois ans de prison ferme la « sodomie » et le « lesbianisme ».

Giuseppe Di Bella