SÉNÉGAL. La marche contre l’homosexualité dispersée par la police à Dakar

MarcheHomophobeDakar

La marche « Non à l’homosexualité au Sénégal » a été interdite. Les manifestants ont été dispersés par les forces de l’ordre.

Les manifestants récalcitrants ont été dispersés par la police à coups de matraques et de gaz lacrymogènes.

Une marche contre l’homosexualité, organisé par un collectif homophobe composé principalement d’associations musulmanes, devait se dérouler ce vendredi à Dakar. Elle a finalement été interdite par le préfet de la capitale sénégalaise.

Une centaine de manifestants ont malgré tout tenté de braver cette interdiction. Ils ont été dispersés par la police à coups de matraques et de gaz lacrymogènes. Plusieurs arrestations ont également eu lieu.

La manifestation homophobe devait se tenir suite à la libération par la justice, faute de preuves, de onze homosexuels présumés à Kaolack.

Au Sénégal, pays majoritairement musulman, l’homosexualité est passible de un à cinq ans de prison et de 100.000 à 1,5 million de FCFA (de 153 à 2.300 euros) d’amende.

Giuseppe Di Bella