Son fils fait son coming out, elle publie une annonce dans le journal

DrakeWilson

Drake Wilson.

On aimerait connaître plus de mères comme Joan Wilson.

Après le coming out de son fils Drake , cette Américaine a décidé de célébrer la nouvelle en publiant une annonce dans l’édition dominicale du « Houston Chronicle ».

En novembre dernier, les habitants de Houston au Texas ont voté et rejeté une ordonnance sur l’égalité des hommes (elle aurait permis notamment aux personnes trans d’utiliser les toilettes de leur choix). En réponse à cette défaite pour la communauté LGBT, et pour montrer le soutien inconditionnel qu’elle porte à Drake, Joan Wilson a souhaité faire une annonce, plutôt subtile, du coming out de son fils.

AnnonceWilson

L’annonce publiée par la mère de Drake Wilson.

« Les parents de Drake sont heureux de vous annoncer que leur fils a fait son coming out. Drake est actuellement en fin d’études secondaires où il est capitaine de l’équipe de tennis, vice-président des étudiants et membre de la société d’honneur national. Il est diacre à l’église, aime la réalisation et la pâtisserie. Et oui, il adore Barbara Streisand. »

Dans un article du « Texas Observer », Joan Wilson a déclaré : « En tant que mère j’ai beaucoup d’appréhension quand je pense que mon fils pourrait un jour vivre dans un état comme le Texas ». Car Drake vit actuellement à Washington. « Mon annonce a été ma façon d’humaniser le problème », a confié sa mère.

Deux ans auparavant, Drake Wilson annonçait à ses parents son homosexualité dans une vidéo plutôt brillante. Suite à cela, Joan Wilson a créé la société Lucky Mother. Un groupe de « mères fières » qui parlent avec joie de leurs enfants et permet d’aider d’autres parents d’enfants LGBT. Dans le manifeste du site on peut lire : « En partageant leurs histoires, ces mères espèrent créer plus de compréhension, d’acceptation et d’amour dans le monde. »

La photo de l’annonce a été prise par Darryl Morrison, qui travaille chez GettyImages à Houston. Suite à la publication de l’annonce de Joan Wilson, celui-ci a déclaré : « Avec toutes les terribles nouvelles concernant la communauté LGBT à Houston ces derniers temps, c’était une lueur d’espoir ».

Source : huffingtonpost.fr