Le skieur gay raconte une humiliation vécue avec son petit ami…

Gus-Kenworthy-et-Matthew-Wilkas

Gus Kenworthy et Matthew Wilkas.

Le skieur américain, qui s’offre la couverture du magazine Attitude pour son édition de mars 2016, est revenu sur son annonce et sa vie en général, comme un homosexuel devant affronter à la fois la société dans son ensemble et son propre domaine d’activité.

Désormais plus à l’aise, Gus Kenworthy a longtemps attendu avant de dire ouvertement qu’il était homosexuel. Et pour cause : il évolue dans un sport de machos. Dans le magazine Attitude, il revient sur une anecdote concernant sa participation aux JO de Sotchi, en Russie, en 2014.

Gus

Gus Kenworthy et son compagnon.

« Je n’avais pas nécessairement peur d’être visé, car personne ne savait que j’étais gai, mais je continuais de me sentir mal à l’aise en sachant comment la Russie, le pays et le gouvernement, se sentaient à propos de moi. J’étais allé en Russie un an plus tôt pour un essai avec mon copain (il est en couple avec Matthew Wilkas) et ils n’ont pas voulu nous laisser nous enregistrer pour la chambre d’hôtel. Ils étaient en mode : ‘Deux mecs ne peuvent pas partager le même lit’», a-t-il raconté.

Et Gus Kenworthy, qui est reparti des JO avec la médaille d’argent, d’ajouter : « Tu réalises vite que tu ne veux plus rester dans le pays. Les Jeux sont le sommet du sport dans le monde, où tout est supposé tourner autour de ces pays qui se réunissent et puis tu as ce pays qui est si arriéré dans sa manière d’en être l’hôte. Je ne veux pas paraître ingrat, car j’ai eu une bonne expérience, mais je sentais que ce n’était pas le pays le plus approprié pour les Jeux ».

Source : fugues.com