Frigide Barjot condamnée en appel à verser 3 000 euros à la RIVP

frigideBarjot.jpg

Frigide Barjot, ex-égérie et cofondatrice de la Manif pour tous.

La justice n’en finit pas de s’acharner sur l’ex-égérie et cofondatrice de la Manif pour tous.

Frigide Barjot, l’ex-leader de la Manif pour tous, avait été expulsée manu militari, en octobre 2014, de l’appartement qu’elle occupait depuis plus de 30 ans avec son époux l’humoriste Basile de Koch et leurs deux enfants, Bastien et Constance.

BasileFrigide

Frigide Barjot et son époux Basile de Koch.

Elle avait fait appel et réclamait 25 000 euros à la régie immobilière de la ville de Paris (RIVP).

L’arrêt rendu ce jeudi par la cour d’appel de Paris confirme le jugement de première instance. Frigide Barjot – qu’il convient désormais d’appeler Virginie Tellenne, son véritable nom – et son mari ont été également condamnés à verser 3 000 euros à la RIVP.

Giuseppe Di Bella