ÉTATS-UNIS. La greffière Kim Davis accepte de délivrer des licences de mariage aux couples gays

davis

Kim Davis lors de son arrestation l’année dernière.

La greffière homophobe du comté de Rowan (Kentucky) a décidé de se plier à la loi fédérale américaine qui autorise le mariage entre personnes homosexuelles.

Kim Davis, la très bigote greffière du comté de Rowan (Kentucky), a été brièvement emprisonnée l’année dernière après avoir refusé de délivrer des licences de mariage à des couples homosexuels, en raison de ses convictions religieuses. Elle est devenue la coqueluche de l’extrême droite américaine.

Évangélique pentecôtiste, Kim Davis avait brièvement rencontré le pape François lors de sa visite officielle aux États-unis en septembre dernier.

Elle a finalement cédé et accepte désormais de délivrer des licences de mariage aux couples de même sexe.

Mais son changement d’avis a été causé par une raison qui est loin de satisfaire les défenseurs de l’égalité pour les couples de même sexe. En effet, elle a réussi a obtenir du gouverneur républicain du Kentucky Matt Brevin – un de ses alliés – que le nom des greffiers ne soit plus mentionné sur les licences de mariage.

Aux États-unis, les greffiers des comtés sont élus par la population. C’est la raison pour laquelle Kim Davis ne pouvait pas être révoquée. Elle restera en poste au moins jusqu’en 2019, l’année où de nouvelles élections doivent se dérouler.

Giuseppe Di Bella