Le poète gay iranien Payam Feili demande l’asile en Israël

payam Feili

Payam Feili.

Payam Feili est arrivé en Israël à la fin de l’année dernière. Il vivait en exil en Turquie.

Le poète gay iranien Payam Feili a fui son pays en raison des nombreuses persécutions dont il faisait l’objet et a demandé l’asile en Israël, selon le média jordanien Al-Bawaba.

Payam Feili, âgé de 30 ans, est arrivé en Israël fin 2015 de la Turquie où il vivait en exil. L’écrivain était venu voir son dernier roman traduit en hébreu et son adaptation dans un théâtre de Tel-Aviv. Il avait également participé à une conférence tenue à Jérusalem en présence d’une « ambassade » iranienne.

Détenant un visa temporaire de trois mois, il a demandé l’asile pour résider de façon permanente en Israël. Le site Al-Bawaba a rapporté que les autorités israéliennes sont susceptibles d’accepter sa requête pour éviter son retour en Iran et que sa vie soit menacée.

Payam Feili est fasciné par Israël depuis son enfance, quand il a commencé à regarder des films sur l’Holocauste et a commencé l’apprentissage de la Torah. Il a un tatouage représentant l’étoile de David sur son cou.

« J’ai grandi de plus en plus en direction d’Israël et je suis tombé amoureux du pays » a-t-il déclaré en décembre dernier dans une interview.

Le jeune poète a écrit neuf livres, beaucoup d’entre eux traitent ouvertement de l’homosexualité. Son roman qui est édité en Israël par Ido Dagan dépeint l’amour non partagé de deux soldats iraniens dans la guerre entre l’Iran et l’Irak dans les années 1980.

StopIran

Dans la République islamique d’Iran, l’homosexualité est illégale et les personnes reconnues coupables de ce « crime » sont victimes de sanctions sévères, y compris la peine de mort.

Plus de 4 000 personnes LGBT ont été exécutées en Iran depuis la révolution islamique de 1979.

Source : i24news.tv