VIDÉO. Christine Boutin : « Si j’ai pu blesser des homosexuels, je le regrette profondément »

BoutinGG.PNG

Christine Boutin sur le plateau des « Grandes Gueules » de RMC, le jeudi 25 février 2016.

L’ancienne ministre était l’invitée des « Grandes Gueules » sur RMC, ce jeudi.

Ce jeudi, Christine Boutin, ancienne ministre et présidente d’honneur du Parti chrétien-démocrate (PCD), était reçue sur le plateau des « Grandes Gueules », sur RMC, pour faire la promotion de son dernier livre « Les insolences de Christine Boutin » (Éditions Jacques Marie Laffont).

La pasonaria de la lutte contre l’égalité des droits pour les couples de même sexe est notamment revenue sur les propos qu’elle a tenus lors d’une interview accordée en 2014 au magazine politique « Charles » : « L’homosexualité est une abomination ».

« Je ne condamne absolument pas l’homosexualité, je dis que les homosexuels font ce qu’ils peuvent comme chacun de nous. Si j’ai pu blesser par mes propos des personnes homosexuelles je le regrette profondément », a-t-elle déclaré.

Le 18 décembre dernier, Christine Boutin avait été condamnée à 5 000 euros d’amende et au paiement d’une somme de 2 000 euros à chacune des deux associations qui s’étaient constituées parties civiles. Elle avait fait immédiatement appel.

Christine Boutin devra comparaître devant la cour d’appel de Paris le 6 avril prochain à 13h30.

Giuseppe Di Bella