Un prêtre peut-il être homosexuel ?

Antonio_Federici_LOOK

L’Église catholique ne condamne pas l’homosexualité en tant que telle mais désapprouve les actes homosexuels.

À cette question, un brin provocatrice, l’abbé De Zutter répond sans ambiguïté : « Oui, il y en a. Je connais des prêtres qui se décrivent comme étant plutôt homosexuels ». Mais, forcément, sans vie de couple: « Ils vivent leur célibat sans relation avec qui que ce soit ».

Malgré tout, est-ce un sujet tabou entre eux ? « Vous savez, concernant la sexualité, on est tous pudiques. Entre prêtres, ce n’est pas un sujet que l’on va aborder, à part lors de la formations ou des séminaires ».

Ainsi, Xavier De Zutter explique que des « équipes de vie » composées de prêtres, se réunissent régulièrement. Lors de ces moments d’échanges, « la question de la sexualité peut être abordée ». de la même manière, des équipes de séminaristes se retrouvent « une fois par mois » afin de « partage à cœur ouvert. cette liberté de parole permet d’aborder tous les sujets ».

D’autre part, « la vie affective » fait partie de la formation d’un prêtre.

Enfin, Xavier De Zutter rappelle que le diocèse de Troyes a organisé, « il y a deux ou trois ans », une formation sur l’homosexualité au centre de formation Bernard-de-Clairvaux. « Il y a eu des échanges, mais aussi des apports extérieurs, sur la théologie et les sciences humaines par exemple ».

Source : lest-eclair.fr