ÉTATS-UNIS. Le « prisonnier sexy » Jeremy Meeks retrouve la liberté et veut devenir mannequin

Jeremy Meeks

Jeremy Meeks est désormais libre.

Il était devenu célèbre en 2014 après que la police californienne ait diffusé sa photo d’identité judiciaire – likée 100 000 fois – sur Facebook.

Jeremy Meeks, le « prisonnier sexy » qui avait affolé le web en 2014 est désormais libre. Sa photo d’identité judiciaire publiée sur la page Facebook de la police de Stockton (Californie) avait alors été likée plus de 100 000 fois.

Le bad boy âgé de 32 ans avait été condamné à 27 mois de prison pour une série de vols à main armée. Il a purgé sa peine et se prépare désormais à se lancer dans une carrière de mannequin.

Le beau brun aux yeux clairs a même pris un agent – Jim Jordan (White Cross Management) – pour représenter ses intérêts. Celui-ci s’est exprimé auprès du site américain « BuzzFeed » : « On met les choses en place. Nous sommes en pourparlers avec différentes agences. Il y a des films sur la table. Nous avons beaucoup de choses différentes qui se présentent ».

Giuseppe Di Bella