Nancy Reagan et le sida : la gaffe de Hillary Clinton

HillaryNancy.PNG

La candidate démocrate à la Maison-Blanche s’est excusée d’avoir prêté à l’ancienne première dame un rôle dans la lutte contre le VIH.

La candidate à la Maison-Blanche Hillary Clinton a présenté ses excuses vendredi pour avoir salué « l’engagement discret » de Nancy Reagan pour la lutte contre le sida et le fait qu’elle ait « lancé la discussion » sur ce thème.

Cet hommage a estomaqué bon nombre de militants, qui se souviennent du mépris de l’administration Reagan, et de sa lenteur à lever le petit doigt face aux ravages de ce que l’on appelait encore le « cancer gay ».

« Les Reagan ont certes défendu la recherche sur les cellules souches et pour guérir la maladie d’Alzheimer, mais j’ai fait une erreur sur ce qu’ils ont fait contre le VIH/sida. J’en suis désolée », a twitté la candidate démocrate à la Maison-Blanche.

Le président Ronald Reagan n’a prononcé le mot « sida » en public qu’en 1985, quatre ans après la découverte de la pandémie. Il n’a livré son premier discours sur ce thème que deux ans plus tard.

RockHudson.jpg

L’acteur Rock Hudson et son « amie » Nancy Reagan, en compagnie du président Ronald Reagan.

À l’époque, 21 000 Américains avaient déjà succombé au virus. Parmi elles, l’acteur Rock Hudson, qui avait demandé l’aide de son amie Nancy Reagan peu avant sa mort. En vain.

 Source : 360.ch