Valentin Evol a fêté son anniversaire dans une discothèque gay… en compagnie du maire FN d’Hayange

hayange1.PNG

Valentin Evol avec Fabien Engelmann, maire FN d’Hayange, dans une discothèque gay de Metz.

Le jeune Messin a fêté ses 22 printemps, avec ses amis et Fabien Engelmann, maire FN d’Hayange (Moselle), dans un établissement gay.

Valentin Evol, connu pour sa brève liaison sentimentale avec Xavier Bongibault, ancien porte-parole de la Manif pour tous, ne cesse de faire parler de lui depuis quelques semaines. Après l’affaire de la Gay Pride d’Arras et sa nomination en tant que parrain officiel de l’association LGBT « Axurit », voici une nouvelle information encore faire beaucoup de bruit…

Ce vendredi soir, le jeune homme, accompagné de plusieurs amis, s’est rendu à la discothèque gay « L’Endroit », située à Metz (Moselle), pour fêter ses 22 ans. Le groupe s’est rapidement retrouvé en compagnie de Fabien Engelmann, maire FN d’Hayange. Simple coïncidence ?

hayange1

Valentin Evol et Fabien Engelmann. Cette photo a été retirée depuis peu de la page Facebook de Valentin Evol.

hayange2.PNG

Valentin Evol et Fabien Engelmann.

Valentin Evol a posté quelques photos de la soirée sur sa page Facebook et, le moins que l’on puisse dire, c’est que tout ce petit monde semblait bien s’amuser… Le jeune homme indique même qu’il a « adoré » les remarques de certains clients. « Les 2 rois de la polémique en Lorraine étaient réunis », précise-t-il.

Hayange3.PNG

Hayange4.PNG

Âgé de 36 ans, Fabien Engelmann est le maire Front national d’Hayange depuis 2014. Depuis son élection à la tête de la commune de près de 16 000 habitants, il est au centre de nombreuses controverses : sculpture repeinte en bleu, Fête du cochon, rejet des comptes de campagne, etc.

En mai 2015, il est directement visé, avec Florian Philippot et Steeve Briois, par une affiche de l’association « Couleurs Gaies » pour la gay pride de Metz.

CouleursGaies

Quant à Valentin Evol, qui s’est engagé un bref moment dans les rangs de la Manif pour tous, il a toujours nié une quelconque sympathie politique avec le Front national.

Giuseppe Di Bella