« On attaque Mgr Barbarin que parce qu’il a soutenu la Manif pour tous », selon Mgr David Macaire

DavidMacaire

Mgr David Macaire, archevêque de Saint-Pierre et Fort-de-France (Martinique).

L’archevêque de Saint-Pierre et Fort-de-France, en Martinique, donne du grain à moudre aux catholiques intégristes adeptes de la théorie du complot…

Âgé de 46 ans, Mgr David Macaire, archevêque de Saint-Pierre et Fort-de-France (Martinique) depuis l’année dernière, a écrit récemment sur sa page Facebook : « Mes pensées premières vont aux victimes cependant, Il y en a assez de cette campagne de désinformation, je ne prends pas la défense de vieilles pierres mais celle de mes frères, celle de ma famille. Le cardinal Barbarin a connu les faits 20 ans après et il a agit immédiatement. On ne l’attaque que parce qu’il a soutenu la Manif pour tous… Ou parce qu’il y a un intérêt quelconque à diaboliser encore et encore l’Église catholique ».

Des propos qui ont très rapidement été relayés par les nombreux sites et blogs de la réacosphère catholique et sur les réseaux sociaux… La bonne vieille rengaine de la théorie du complot fait toujours recette ! Mgr David Macaire donne du grain à moudre aux catholiques intégristes adeptes de la théorie du complot.

Le cardinal Barbarin, archevêque de Lyon, est visé par une enquête préliminaire pour « non-dénonciation d’agressions sexuelles sur mineurs de moins de quinze ans » et « mise en danger de la vie d’autrui » dans l’affaire du père Bernard Preynat, aujourd’hui septuagénaire, qui a été mis en examen et placé sous contrôle judiciaire pour des agressions sexuelles sur des mineurs de moins de 15 ans – des jeunes scouts – perpétrées entre 1986 et 1991.

En outre, il fait également l’objet d’une plainte pour « mise en danger de la vie d’autrui » et « provocation au suicide », dans une autre affaire révélée plus récemment.

Ce mardi, la presse a révélé que le cardinal Barbarin aurait promu un prêtre qui a été condamné en 2007 à dix-huit mois de prison avec sursis, pour des agressions sexuelles commises sur des étudiants majeurs dans un foyer dont il avait la charge, dans l’Aveyron. Il a été muté l’année suivante dans la région lyonnaise.

Toutes ces affaires n’auraient que pour seule origine le soutien du cardinal Barbarin à la Manif pour tous ? Un peu de sérieux ! L’heure est à la retenue, ne serait-ce que par respect pour les victimes et leurs proches.

Inutile également de crier au complot contre l’Église catholique. Ça ne tient absolument pas la route et c’est particulièrement dangereux de s’engager dans cette brèche ô combien hasardeuse qui ne fait que renforcer le sentiment de nombreux Français qu’il existerait une véritable omerta autour des affaires de mœurs au sein de l’institution religieuse.

Un complot contre l’Église catholique ? Dans quel but ? Mgr David Macaire ne va pas au fond de sa pensée et c’est bien dommage…

Giuseppe Di Bella