MAROC. Quatre mois de prison ferme pour l’un des deux gays battus à Beni Mellal !

BeniMellal

Capture d’écran de l’agression homophobe de Beni Mellal.

Agressés sauvagement dans leur maison et dans la rue, ils se retrouvent devant la justice. Leurs bourreaux ne sont pas inquiétés.

Une vidéo où deux homosexuels, totalement nus, étaient brutalement battus et insultés par un groupe d’hommes dans leur propre appartement et dans la rue à Beni Mellal – une ville de 95 000 habitant située dans le centre du Maroc – a été largement diffusée sur les réseaux sociaux. Elle a suscité la colère et l’indignation de nombreux internautes.

Les deux victimes ont été présentées à la justice ce week-end. La première d’entre elles vient d’écoper d’une peine de quatre mois de prison ferme pour « échanges de coups et blessures ». La seconde a été auditionnée par le procureur du roi ce dimanche. Pour elle, le verdict n’a pas encore été prononcé. L’enquête suit son cours.

Quant aux agresseurs, ils n’ont pas été inquiétés. Ce sont eux qui devraient se retrouver en prison et non pas leurs victimes ! Un véritable déni de justice dans un pays majoritairement musulman où l’homophobie est un véritable fléau, encouragé par l’État. Une situation scandaleuse souvent dénoncée par de nombreuses ONG locales et internationales.

marocCodePénal

Au Maroc, l’article 489 du Code pénal criminalise « les actes licencieux ou contre nature avec un individu du même sexe ». L’homosexualité est illégale et elle est punissable d’une peine de prison de 6 mois à 3 ans ferme, ainsi que le paiement d’une amende.

Depuis quelques mois, les affaires judiciaires où des homosexuels sont condamnés et jetés en prison se multiplient au Maroc. Il y a clairement une montée en puissance de l’homophobie. La religion est souvent mise en avant.

Le Maroc est une destination touristique fort prisée par les Français. Il convient désormais de mettre en garde les personnes LGBT qui souhaitent y passer leurs vacances. C’est un pays à éviter et, plus important encore, à boycotter en raison des nombreuses discriminations dont sont victimes les homosexuels. Notre argent ne doit pas servir à financer un pays qui multiplie les atteintes aux droits humains les plus élémentaires !

Le jugement qui vient d’être rendu dans l’affaire des agressions homophobes de Beni Mellal est scandaleux ! Il doit nous faire prendre conscience que nous ne sommes pas les bienvenus au Maroc et qu’il existe un véritable danger pour notre sécurité.

En outre, il est important également que nous puissions exprimer notre mécontentement et notre solidarité face au triste sort qui est réservé aux homosexuels marocains, dans l’indifférence quasi-générale.

Le Maroc est une destination touristique à éviter pour les personnes LGBT. Cessons de fermer les yeux sur les graves atteintes à la dignité humaine qui sont commises dans ce pays ! Cessons de nous y rendre, tant que l’homosexualité ne sera pas décriminalisée ! Il existe un tas d’autres destinations touristiques où nous sommes les bienvenus. Ne finançons pas l’homophobie !

Giuseppe Di Bella