Tabassé dans un Burger King après avoir embrassé son petit ami : les faits contestés par des témoins

jordanSchaeffer

Jordan Schaeffer.

Des témoins présents dans le fast-food ont raconté une version des faits bien différente de celle de la victime…

L’affaire fait grand bruit outre-Atlantique et un peu partout dans le monde. Jordan Schaeffer, 25 ans, affirmait avoir été victime d’une violente agression homophobe dans un Burger King de Miami pour le simple fait d’avoir embrassé son petit ami.

Mais certains témoins de l’agression qui s’est déroulée le 14 mars dernier ont une version des faits bien différente de celle du jeune homme…

Tim Baird, un client qui était dans le fast-food au moment de l’agression, a contacté la police de Miami pour l’informer que la version des faits racontée par Jordan Schaeffer était « tout à fait inexacte ». « Je poste sur cette histoire , car elle commence à se répandre comme une traînée de poudre . Quelques amis et et moi avons été témoins de cet incident (oui , au Whopper Bar à South Beach le dimanche soir ) et l’histoire racontée par Jordan est tout à fait inexacte. Comme nous l’avons vu, il est principalement responsable de la bagarre et l’altercation n’a rien à voir avec son orientation sexuelle . J’ai déjà contacté la police de Miami pour leur donner mon témoignage », a-t-il écrit sur sa page Facebook.

Joey Cook, un autre témoin, a déclaré à un média : « L’histoire racontée par Jordan est complètement fausse. Il s’est battu avec son petit ami dans les toilettes du Burger King. Quand il est sorti, il a commencé à chercher la merde avec un client présent dans l’établissement et à parler de bagarre. […] Il a approché le gars pour se battre et cela n’a pas fini en sa faveur. Il n’y a absolument pas eu de baiser et ça n’a rien à voir avec une agression homophobe ou un crime de haine ».

L’officier de police chargé de l’affaire, Ernesto Rodriguez, a confirmé aux médias qu’il avait bien été contacté par Tim Baird : « Nous n’avons qu’une seule version de l’incident. Nous cherchons à identifier l’agresseur et l’homme qui l’accompagnait pour avoir une autre version. Nous les encourageons à venir nous voir ».

La présumée agression homophobe a été en partie filmée par les caméras de télésurveillance du Burger King. Mais la vidéo ne montre pas la raison pour laquelle celle-ci a commencé.

Cette semaine, Jordan Schaeffer a de nouveau raconté à la chaîne de télévision NBC Miami qu’il avait été agressé pour « un simple baiser » échangé avec son petit ami Eric Dranko, également âgé de 25 ans.

JordanErik.PNG

Jordan Schaeffer et Eric Dranko, son petit ami.

La police de Miami a précisé que les deux jeunes hommes avaient été peu coopératifs lorsqu’elle est arrivée sur le lieu de l’incident. Un employé du Burger King leur a confié que ce qu’il avait vu était un « combat mutuel ». Une raison pour laquelle aucune personne présente dans le fast-food n’est intervenue pour tenter de calmer le jeu…

Giuseppe Di Bella