52 % des musulmans britanniques voudraient que l’homosexualité soit illégale au Royaume-Uni

islam.jpg

Selon un récent sondage, plus de la moitié des musulmans britanniques souhaitent que l’homosexualité soit illégale au Royaume-Uni.

Un récent sondage commandé par la chaîne de télévision du service public britannique « Channel 4 », réalisé auprès d’un échantillon représentatif de plus de 1 000 musulmans britanniques, indique que 52 % d’entre eux souhaitent que l’homosexualité soit illégale au Royaume-Uni.

Ce sondage souligne un « fossé » entre les vues de la communauté musulmane en Grande-Bretagne et de l’opinion dominante des Britanniques sur ce sujet.

En outre, 39 % des sondés sont d’accord avec le fait que « les femmes doivent toujours obéir à leur mari », 31 % estiment qu’il est acceptable pour un homme d’avoir plusieurs épouses et 23 % sont favorables à l’introduction de la charia (la loi islamique) au Royaume-Uni.

Quant à l’adultère, 5 % pensent que la lapidation est une sanction appropriée pour ceux qui commettent cet acte. 79 % sont contre.

Trevor Phillips, l’ancien chef de la Commission de l’égalité et des droits, a déclaré : « L’intégration des musulmans de Grande-Bretagne sera probablement la tâche la plus difficile à laquelle nous ayons jamais été confrontés. Cela requiert l’abandon du robinet d’eau tiède du multiculturalisme, encore adulé par certains, et l’adoption d’une approche beaucoup plus musclée de l’intégration ».