Les gays et les bisexuels pourront donner leur sang… à condition d’avoir été abstinents !

donDuSang.jpg

L’arrêté qui fixe les « critères de sélection des donneurs de sang » a été publié ce samedi matin au Journal officiel.

Au cœur d’une véritable polémique en novembre dernier, l’arrêté fixant les critères de sélection des donneurs de sang a été publié ce samedi matin au Journal officiel. Les conditions seront applicables dans trois mois.

Marisol Touraine, ministre de la Santé, avait annoncé le 4 novembre 2015 l’ouverture progressive du don du sang aux homosexuels, ainsi qu’aux hommes bisexuels, à partir du printemps 2016.

Mais les associations de défense de droit des homosexuels avaient rapidement crié au scandale, car être homosexuel était considéré comme un facteur à risque. Un seul rapport sexuel avec un homme vous excluait à vie du don du sang !

Et c’est toujours le cas aujourd’hui. Rien n’a changé. Dans l’arrêté daté du 5 avril, un tableau récapitule toutes les situations à risque et donne les contre-indications qui suivent pour les potentiels donneurs.

Pour le risque ciblé de « transmission d’un agent infectieux pour le candidat au don », est considéré comme situation à risque le fait pour « un homme d’avoir un rapport sexuel avec un autre homme ». Et la contre-indication est la suivante pour un « don de sang total et d’aphérèse » : délai de « 12 mois après le dernier rapport sexuel considéré ». De plus, cette situation est répertoriée juste en dessous de la rubrique « Les rapports sexuels en échange d’argent ou de drogue ».

Rubrique

Les femmes sont également concernées par certains critères très stricts. Elles devront, notamment, respecter aussi un délai de 12 mois avant un don de sang entre un rapport sexuel avec un homme ayant lui-même eu une relation avec un autre homme.

En novembre, déjà, les politiques de divers bords demandaient les mêmes règles pour les homosexuels et les hétérosexuels.

Dans de telles conditions, on se demande bien quels sont les homosexuels et les bisexuels qui pourront faire don de leur sang. Quand on vous disait que rien n’a changé…

sang