Quand le Nigeria apprend que l’ambassadeur de la Suisse est gay

Suisse

L’ambassadeur de Suisse au Nigeria.

Le Nigeria, où les relations homosexuelles sont sévèrement punies, a ouvert une enquête à l’encontre du compagnon de l’ambassadeur suisse.

« Nous n’aurions jamais accepté qu’une telle personne entre sur notre territoire. Nous avons une loi, qui s’applique à tous. Si nous le trouvons coupable [le compagnon de l’ambassadeur], il devra affronter toute la colère de la loi », a indiqué au journal nigérian Daily Trust le porte-parole du ministère des Affaires étrangères.

M. Éric Mayoraz, ambassadeur de la Suisse au Nigeria depuis l’an dernier, est de facto protégé par son immunité, à l’inverse de son compagnon de nationalité  brésilienne avec lequel il vit depuis plusieurs années. Ce dernier l’avait déjà accompagné lors de missions précédentes à Madagascar et en Argentine, précise la version suisse de 20 Minutes, qui relaye l’information.

Au Nigeria, les relations sexuelles entre personnes de même sexe sont illégales. Au sud du pays, des peines de prison assez lourdes sont infligées aux homosexuels alors qu’au nord, où douze états appliquent la charia, ils risquent la lapidation à mort. Les violences et les discriminations contre les personnes gays sont par ailleurs fréquentes au Nigeria. L’homosexualité y est globalement très mal perçue.

De son côté, le représentant de la Confédération suisse a évoqué une « lamentable affaire », sans donner plus de commentaires.

Source : 7sur7.be