MAROC. Agression homophobe de Beni Mellal : la deuxième victime libérée

GayCoupleMorocco

La deuxième victime de l’agression homophobe de Beni Mellal a été remise en liberté ce lundi après son passage devant la cour d’appel.

Abdellah B., une des deux victimes de l’agression homophobe de Beni Mellal a écopé, le 11 avril en appel, de quatre mois de prison avec sursis après avoir été condamné en première instance à la même peine mais en prison ferme. Il a été libéré lundi 11 avril dans la soirée, nous précise Lahoucin Harchi vice-président de la section locale de l’Association marocaine des droits de l’Homme (AMDH).

Abdelaziz R., l’autre victime de l’agression homophobe qui a eu lieu le 9 mars dernier a, pour sa part, écopé de trois mois de prison avec sursis pour «homosexualité» suite à son passage devant le tribunal de première instance de la ville selon Ibrahim Hassala, son avocat.

Parmi les quatre agresseurs impliqués dans cette affaire, deux ont écopé de quatre et de six mois de prison ferme selon des sources proches de la famille d’un des agresseurs. Un autre a écopé de trois mois de prison avec sursis, tandis que le dernier a été innocenté, selon les mêmes sources.

Avant la tenue du procès, deux militantes Femen françaises ont été interpellées devant le tribunal de première instance de Beni Mellal. « À peine les deux femmes ont eu le temps d’enlever leur haut que la police les a arrêtées» nous ont indiqué plusieurs sources présentes sur place au moment des faits. Elles ont été expulsées «pour tentative de mener des actes portant atteinte aux bonnes mœurs et à la morale publique», selon un communiqué de la préfecture de Béni Mellal repris par la MAP.

Le 25 mars, une vidéo diffusée sur YouTube montrait les deux hommes dénudés face à des assaillants qui avaient fait irruption dans leur appartement. Ils avaient le visage tuméfié suite à une violente agression, avant d’être traînés dans la rue nus.

marocCodePénal

Source : telquel.ma