Ludovine de La Rochère veut des excuses de Marine Le Pen après les propos de Florian Philippot

LaRochère.jpg

Ludovine de La Rochère, présidente de la Manif pour tous.

Le vice-président du FN a déclaré que l’abrogation du mariage pour tous est un sujet qui a autant d’importance que celui de la « culture du bonsaï ».

Ce mardi, dans un article publié dans le quotidien « Le Monde », Florian Philippot, numéro 2 du Front national, interrogé pour savoir si l’abrogation du mariage pour tous est un sujet important, a répondu : « La question de la culture du bonsaï compte aussi beaucoup, ce n’est pas pour autant que l’on va lancer un collectif sur le sujet ».

Des propos qui ont suscité la colère et l’indignation de la « réacosphère ». Et bien entendu, Ludovine de La Rochère, présidente de la Manif pour tous, a poussé des cris d’orfraie, comme d’habitude…

Interrogée par le site « Boulevard Voltaire », proche de l’extrême droite et des identitaires, celle-ci a déclaré qu’elle attendait des excuses de la part de Marine Le Pen, présidente du Front national, pour les propos tenus par Florian Philippot qu’elle considère comme « méprisants et désagréables à l’égard de millions de Français ». Quelle modestie !

Il est temps, une bonne fois pour toutes, que le mouvement opposé à l’égalité des droits pour les couples de même sexe se fasse à l’idée que le mariage pour tous ne sera jamais abrogé. Jamais ! Il y a d’autres sujets bien plus importants pour les Français à l’heure actuelle…

Giuseppe Di Bella