POLÉMIQUE. Ahmed Landolsi : « L’homosexualité est une maladie et je ne m’excuserai pas »

Landosli.jpg

L’acteur tunisien Ahmed Landolsi.

L’acteur tunisien s’est expliqué sur ses propos sur l’homosexualité qui ont suscité une vive polémique. Il ne regrette rien. Bien au contraire…

Ce mercredi, l’acteur tunisien Ahmed Landolsi était l’invité de l’émission « Klem Ennes » diffusée sur la chaîne de télévision tunisienne « El Hiwar Ettounsi ». Il a déclaré qu’il était contre l’homosexualité, avec des propos particulièrement offensants envers les homosexuels.

Ce samedi, l’acteur était l’invité de la station de radio tunisienne « MosaïqueFM ». Il s’est expliqué sur ses propos sur l’homosexualité qui ont suscité une vive polémique, en particulier sur les réseaux sociaux. Il les maintient et il s’est même enfoncé encore un peu plus loin dans l’homophobie : « Ceux qui attendent des excuses de ma part peuvent toujours courir. […] Je ne m’excuserai pas, j’ai dit ce que je pense », a-t-il déclaré.

Il a également ajouté que l’homosexualité est, selon lui, une maladie et qu’il ne souhaite pas que sont fils soit homosexuel.

« Il s’agit de la dernière interview concernant le sujet de l’homosexualité. […] Je n’ai pas que ça à faire », a-t-il-conclu.

Il y a quelques jours, l’association tunisienne Shams avait fermement condamné, sur sa page Facebook, les propos homophobes de l’acteur.

L’article 230 du Code pénal tunisien prévoit jusqu’à trois ans prison ferme pour sodomie entre adultes consentants. Il condamne une pratique qui n’est pas exclusivement homosexuelle.

GDB