ROYAUME-UNI. Il publie un verset du Lévitique sur Facebook, il est renvoyé de son université

FelixNgole.jpg

Felix Ngole.

L’étudiant, âgé de 38 ans, avait posté ce verset de la Bible qui condamne l’homosexualité pour justifier son opposition au mariage gay.

Felix Ngole était en deuxième année de master en travail social à l’université de Sheffield, en Angleterre. Il ne terminera pas son année universitaire. Il a été renvoyé, il y quelques jours, pour avoir publié un verset du Lévitique, qui condamne l’homosexualité, sur sa page Facebook : « Si un homme couche avec un homme comme on couche avec une femme, ils ont fait tous deux une chose abominable ; ils seront punis de mort : leur sang retombera sur eux » (Lévitique 20:13).

Âgé de 38 ans, marié et père de 4 enfants, l’étudiant a expliqué qu’il a utilisé le texte biblique de l’Ancien Testament pour justifier son opposition au mariage gay, qui est légal au Royaume-Uni (à l’exception de l’Irlande du Nord).

Des mois après la publication datant de septembre 2015, les autorités de l’université de Sheffield ont été informées du post publié par Felix Ngole sur sa page Facebook.

Le Comité d’aptitude à la pratique de l’université avait jugé que les convictions religieuses de l’étudiant pourraient l’empêcher d’exercer au mieux des activités de travailleur social. Il a été informé en février dernier de son exclusion. Felix Ngole avait alors fait appel.

La Commission d’appel a statué au début de ce mois que la sanction délivrée est adéquate. Elle a estimé que les propos étaient « inappropriés » et pouvaient avoir « offensé certains individus ».

Felix Ngole envisage désormais de poursuivre l’université de Sheffield en justice. Il affirme se servir des réseaux sociaux pour exprimer son adhésion aux principes bibliques. Il se défend, bien entendu, de toute homophobie…

GDB