Mgr Tony Anatrella, spécialiste de l’homosexualité au Vatican, accusé d’abus sexuels sur majeurs

MgrTonyAnatrella

Mgr Tony Anatrella.

Psychothérapeute, ses méthodes visant « à sortir de l’homosexualité » ont été qualifiées « d’abus sexuels » par d’anciens patients.

Mgr Tony Anatrella, 75 ans, est un prêtre catholique français du diocèse de Paris très influent au Vatican et dans les milieux conservateurs. Il consulteur au Conseil pontifical de la famille, entre autres. Sans être évêque, il bénéficie de l’usage du titre de « monseigneur » lié à ses diverses fonctions au Vatican. Il est également prélat de Sa Sainteté.

Mgr Tony Anatrella est considéré comme un spécialiste de l’homosexualité. Psychothérapeute, ses méthodes controversées visant à « sortir de l’homosexualité » ont fait l’objet de plaintes d’anciens patients en 2006. Elle ont été classées sans suite, l’année suivante.

Un nouveau témoignage d’un ancien patient, recueilli par le site « Le Lanceur », plonge à nouveau le prélat dans la tourmente. Les accusations portées à son encontre sont particulièrement graves.

Le témoignage de Michel (le prénom a été changé), majeur au moment des faits, qui a été suivi par le prêtre psychothérapeute de 2000 à 2011 est accablant : « J’étais mal dans ma tête. Je me posais des questions sur l’absence de référent masculin dans ma vie.[…] J’ai commencé une thérapie classique avec lui. Au bout de plusieurs années, comme je n’allais pas mieux, il m’a invité à aller sur le terrain physique ».

Michel et son psychothérapeute se retrouvent alors totalement nus lors de leurs séances : « Il y a eu des attouchements physiques à caractère sexuel mutuel. Ce n’était pas une incartade. Ces séances se sont répétées de manière structurée. C’était mon thérapeute, j’écoutais ce qu’il me disait. La thérapie durait depuis de longues années. Il avait une emprise sur moi ».

L’ancien patient a cessé de voir le prêtre après une année de « psychothérapie physique ». Il est désormais à la recherche d’autres témoignages de victimes. Selon certaines sources, deux d’entre elles s’apprêteraient à déposer plainte contre le prêtre psychothérapeute.

Mgr Tony Anatrella est proche des mouvements anti-mariage gay, comme la Manif pour tous ou de la Confédération nationale des associations familiales catholiques. Il considère l’homosexualité « comme un inachèvement et une immaturité foncière de la sexualité humaine. […] Elle pourrait même être perçue comme une réalité déstabilisante pour les personnes et pour la société ».