TUNISIE. « Je ne veux pas d’homosexuels dans mon lycée »

HomophobieTunisie.jpeg

Le directeur d’un lycée de Tunis a refusé d’inscrire un élève de 14 ans dans son établissement car il est « efféminé ».

Il y a quelques jours, des parents ont rencontré le directeur d’un lycée situé ans un quartier populaire de Tunis, la capitale tunisienne, pour inscrire leur fils âgé de 14 ans. Celui-ci a refusé son inscription car l’adolescent en question est « efféminé ».

Il a déclaré aux parents : « Votre fils est efféminé. Je le connais dans le quartier depuis qu’il est enfant. Il est certainement homosexuel. Il risque d’influencer les autres élèves. Je ne veux pas d’homosexuels dans mon lycée. Je ne peux pas l’inscrire ».

Choqués par ses propos particulièrement offensants, les parents de l’élève ont été contraints d’aller l’inscrire dans un autre lycée.

L’avocat Ghazi Mrabet s’est indigné de cette triste affaire sur sa page Facebook.

Depuis quelques mois, l’homophobie s’intensifie en Tunisie et devient particulièrement préoccupante.