Le maire d’Argenteuil censure « La Sociologue et l’ourson » et bloque des internautes sur Twitter

sociologue

Georges Mothron, maire LR d’Argenteuil, a déprogrammé la diffusion du film « La Sociologue et l’ourson » et refuse toute critique…

Georges Mothron, 68 ans, maire « Les Républicains » d’Argenteuil (Val-d’Oise) depuis 2014, a déprogrammé la diffusion de deux films dans sa ville : « La Sociologue et l’ourson », sur les débats enflammés autour du mariage pour tous en 2012-2013, et « «3 000 nuits », qui raconte l’histoire d’une jeune Palestinienne incarcérée dans une prison israélienne de haute sécurité où elle donne naissance à un bébé.

Pour tenter de justifier sa décision arbitraire, l’édile a déclaré au quotidien « Le Parisien » « qu’en ces temps troublés, des sujets tels que ceux-là peuvent rapidement mettre le feu aux poudres dans une ville comme Argenteuil […] Dans un souci d’apaisement, la ville préfère jouer la sécurité en ne diffusant pas ces films, évitant ainsi des réactions éventuellement véhémentes de certains ».

Le maire d’Argenteuil a pour délégué à la culture Franck Debeaud, un homme très engagé au sein de la Manif pour tous et membre du Parti chrétien-démocrate (fondé par la très peu gay-friendly Christine Boutin, condamnée en décembre dernier pour « provocation à la haine ou à la violence à l’égard d’un groupe de personnes à raison de leur orientation sexuelle », qui est sa présidente d’honneur). Ce qui semble expliquer bien des choses…

debeaud

Franck Debeaud, conseiller municipal délégué à la culture, membre du Parti chrétien-démocrate et proche de la Manif pour tous.

L’attitude de la municipalité d’Argenteuil a été vivement critiquée localement par plusieurs associations qui dénoncent un « acte de censure inédit » qui « bafoue la liberté d’expression » et « traduit un refus idéologique de réflexion sur des questions qui se posent dans le contexte actuel ».

Des initiatives se multiplient pour demander la reprogrammation de « La Sociologue et l’ourson » et de « 3 000 nuits ». Une pétition a été mise en ligne, il y a une semaine. Elle a recueilli, pour le moment, un peu plus de 1 000 signatures.

pétitionOurson.PNG

Un rassemblement est prévu devant la mairie d’Argenteuil, le samedi 7 mai à 15h, pour « exiger la reprogrammation dans les plus brefs délais des deux films ».

Quant à la mairie d’Argenteuil, elle refuse toujours catégoriquement de répondre aux journalistes qui l’interrogent sur les raisons de sa censure. Le premier magistrat de la ville, qui semble avoir une conception bien particulière de la démocratie et du dialogue, bloque à tour de bras les internautes qui l’interpellent sur Twitter…

Quand un élu de la République commence à s’attaquer la culture, c’est vraiment un très mauvais signe…

GDB