Erdogan : l’Occident est plus soucieux des droits des animaux et des gays que du sort des Syriens

erdogan.jpg

Recep Tayyip Erdogan, président de la République de Turquie.

Le tyrannique président turc a violemment critiqué l’Occident sur sa manière de gérer le conflit syrien.

Ce vendredi, le président turc Recep Tayyip Erdogan, islamiste « modéré » (qui est également considéré comme un « islamo-conservateur »), a accusé les pays occidentaux de rester sourds et impassibles face à la détresse de millions de personnes victimes de la guerre en Syrie, lors d’un récent discours prononcé dans la province de Koaceli, située au nord-ouest de la Turquie.

« Honte à ces gens qui sont sensibles au sort des baleines, des phoques et des tortues sans prêter l’oreille à la situation de plus de 23 millions de Syriens vivant en détresse », a-t-il déclaré.

« Honte à ceux qui, parmi les Occidentaux, au lieu d’être sensibles au sort des femmes, des enfants et des personnes innocentes qui ont besoin de leur aide, se montrent préoccupés par les soi-disant libertés, les droits et les lois sur le mariage homosexuel », a-t-il poursuivi.

erdoganSultan.PNG

Le tyrannique président turc, que l’on surnomme « le sultan » ou encore « Erdogan le grand », dirige son pays d’une main de fer. Les atteintes aux droits de l’homme sont très fréquentes en Turquie et dénoncées par de nombreuses ONG internationales.

erdoganPalais

Le président turc dans son très luxueux palais présidentiel.

Il a fait construire, entre autres, un palais présidentiel de 1 100 pièces à Ankara, la capitale turque, qui a coûté plus de 300 millions d’euros, uniquement pour servir ses rêves de grandeur…

Mais que font les pays musulmans pour venir en aide aux victimes du conflit syrien, hein ? Erdogan se garde bien d’évoquer ce sujet…