MONTPELLIER. Djamel Boumaaz, élu ex-FN, démâte et enterre le drapeau LGBT qui flottait sur la mairie

VwFruXr

Djamel Boumaaz pendant son « action symbolique » homophobe.

Une action symbolique pour « alerter l’opinion publique sur le lobby gay et lesbien qui envahit nos institutions », selon l’élu homophobe.

L’information a été révélée sur le site du quotidien « Le Midi Libre », accompagnée d’une vidéo : Djamel Boumaaz, conseiller municipal ex-FN, a démâté ce mercredi matin le rainbow flag du fronton de l’hôtel de ville de Montpellier (Hérault) et l’a enterré symboliquement pour « alerter l’opinion publique sur le lobby gay et lesbien qui envahit nos institutions ».

Cet acte homophobe s’est déroulé en plein jour, sans que personne n’intervienne, alors que la France est toujours en état d’urgence, avec un plan Vigipirate renforcé…

Boumaaz.jpg

Djamel Boumaaz en compagnie de l’antisémite et homophobe Dieudonné.

L’élu, qui a quitté le Front national à la fin de l’année dernière, a invité Philippe Saurel, le maire PS de Montpellier à qui il a pourtant apporté son soutien, a remonté lui-même le drapeau. Celui-ci l’avait hissé ce mardi, au cours d’une cérémonie, au nom de la diversité. « Une diversité bafouée », selon Djamel Boumaaz.

Le rainbow flag flotte à nouveau sur l’hôtel de ville de Montpellier, comme l’a indiqué le maire de la ville sur son compte Twitter. « Rien ne peut entraver mon combat pour la liberté et l’égalité », a-t-il écrit.