UKRAINE. Une pétition signée par 9 500 personnes réclame l’interdiction de la Gay Pride de Kiev

Q7CWFb2

10 000 signatures sont nécessaires pour qu’elle soit examinée par les autorités.

La troisième Gay Pride de Kiev, la capitale de l’Ukraine, devrait normalement se dérouler le 12 juin prochain. Des ultranationalistes ont déjà prévenu que si l’événement a lieu, il se transformerait en « bain de sang ».

Une pétition a été mise en ligne récemment, sur le site officiel de la mairie de Kiev, pour demander son interdiction. Elle a recueilli près de 9 500 signatures. Il en faut 10 000 pour que la requête soit examinée par les autorités compétentes.

pétitionKiev.PNG

Une pétition réclame l’interdiction de la Gay Pride de Kiev.

« Les marches des fiertés ainsi que les autres événements du mouvement LGBT doivent être interdits… On voit l’intention de démontrer que Kiev est une ville européenne, mais faut-il négliger les intérêts des citoyens ? Pour rendre Kiev ‘européenne’, il faut commencer par le nettoyage des rues, par la lutte contre les constructions illégales, par la protection de la nature et non par l’organisation de Gay Pride qui n’entraînent que des provocations, des bagarres et des arrestations », peut-on lire dans le texte de la pétition.

La première Gay Pride ukrainienne a lieu à Kiev le 25 mai 2013, alors qu’une centaine militants pour les droits des homosexuels défilaient sous la protection d’un important dispositif de police.

La Gay Pride de 2014 a été interdite par les autorités en raison de leur impossibilité de garantir la protection des participants

La deuxième Gay Pride de l’histoire de l’Ukraine a eu lieu le 6 juin 2015 à Kiev, réunissant 300 participants. Face aux menaces quant à sa tenue et aux demandes du maire de Kiev Vitali Klitschko d’y renoncer faute de sécurté, le président Petro Porochenko avait exprimé son soutien aux participants de la Gay Pride : « J’observe la marche de l’égalité à la fois en tant que chrétien et en tant que président européen. Et je pense que ces deux idées sont tout à fait compatibles ».

Ce soutien présidentiel fut une première dans l’histoire du pays.

[Mise à jour du dimanche 5 juin 2016 à 18h20]

La pétition mise a recueilli 10 510 signatures. Elle sera donc officiellement examinée par les autorités ukrainiennes, comme le veut la législation en vigueur. On saura donc très prochainement si la troisième Gay Pride de Kiev se déroulera bel et bien le 12 juin prochain.

bannière