MEXIQUE. Un fonctionnaire licencié sur le champ après un commentaire homophobe sur Orlando

TFVSlrF

Sur sa page Facebook, il avait publié un commentaire homophobe sur l’attentat terroriste d’Orlando, perpétré ce dimanche matin.

Le gouvernement de l’État de Jalisco – un État mexicain situé en bordure de l’océan Pacifique où le niveau de vie est comparable à l’Italie ou à l’Espagne – a licencié sur le champ un de ses fonctionnaires qui avait publié sur sa page Facebook un commentaire homophobe sur l’attentat terroriste d’Orlando, perpétré ce dimanche matin.

José de Jesús Manzo Corona était coordinateur au sein du ministère du développement et de l’intégration sociale (SEDIS) de l’État de Jalisco. « Dommage qu’ils n’aient été que 50 et non pas 100 », avait-il écrit sur sa page Facebook ce dimanche, accompagnant sa phrase de trois émoticônes pleurant de rire.

Mexique1.PNG

Il a été licencié dès le lendemain par  Aristóteles Sandoval, gouverneur de l’État. Un licenciement que le SEDIS a immédiatement annoncé sur son compte Twitter, en présentant ses excuses et en rappelant que «  pour le gouvernement de Jalisco, le respect et l’ inclusion sont des valeurs fondamentales, de sorte que toute expression discriminatoire ne peut être tolérée en aucune circonstance ».

Le gouverneur de l’État de Jalisco avait vivement réagi sur Twitter dès la publication du post homophobe.