Pour Serge Aurier, défenseur du PSG, insulter quelqu’un de « fiotte » n’est pas de l’homophobie

lq5oQpz

Serge Aurier.

Le footballeur avait insulté Laurent Blanc, l’entraîneur du PSG, au mois de février dernier.

Lors d’une diffusion en direct sur « Periscope », dans la soirée du 13 février dernier, Serge Aurier, 23 ans, défenseur du Paris Saint-Germain, avait insulté son entraîneur Laurent Blanc de « fiotte ».

blanc

Laurent Blanc.

Immédiatement écarté par les dirigeants du club de foot, il lui présente ses excuses dans une vidéo dès le lendemain. Le jeune footballeur franco-ivoirien sera condamné à jouer avec l’équipe de CFA du PSG jusqu’au 21 mars 2016. Une sanction plutôt clémente…

clique.png

Mouloud Achour et Serge Aurier.

Ce mercredi, dans un entretien accordé à Mouloud Achour pour le site « Clique.tv », Serge Aurier est revenu sur ce dérapage qui a fait couler beaucoup d’encre : « Quand j’ai pris du recul, je me suis dit que c’était quelque chose de grave qui a choqué beaucoup de personnes. Le moment voulait que je m’excuse. Je me suis excusé pour mon président, parce que je sais très bien qu’il me considère comme son fils, et si j’ai vraiment encore envie de rester au PSG, c’est pour lui ».

Mais le footballeur réfute toute homophobie dans l’utilisation de l’insulte « fiotte » adressée à son entraîneur : « C’est dans la rigolade. […] C’est quelqu’un qu’a peur, c’est un mot qu’est peut-être mal placé. Chacun fait sa vie ». Et d’ajouter : « Je suis pas une fiotte, à part Dieu, j’ai peur de personne ».