Les homosexuels sont désormais autorisés à donner leur sang… s’ils ont été abstinents pendant un an

2K9SqHL

Dès ce lundi, les homosexuels sont autorisés à donner leur sang, après 33 ans d’exclusion. À condition d’avoir été abstinents pendant un an…

Ce lundi 11 juillet, la France lève l’interdiction de don du sang pour les homosexuels – ainsi que pour les bisexuels – mais à une condition (et de taille) : ils ne devront pas avoir eu de relations sexuelles avec un autre homme depuis 12 mois.

Auparavant, une seule relation homosexuelle excluait un homme de donner son sang pendant toute sa vie. La mesure discriminatoire s’étendait donc également aux bisexuels. Beaucoup de personnes ont tendance à l’oublier…

Au mois de novembre dernier, Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales et de la santé, avait salué « la fin d’une discrimination et d’un tabou ».

La levée de l’interdiction totale de don du sang pour les homosexuels est loin de faire l’unanimité. De nombreuses associations LGBT réclamaient un délai « de quatre mois à partir du moment où il y a eu relation multipartenariale, pour les hétéros comme pour les homos ».

Les hommes qui, au cours des 4 derniers mois, n’ont pas eu de relation homosexuelle ou ont eu un seul partenaire, pourront néanmoins donner leur plasma.

Selon le ministère des Affaires sociales et de la Santé, si l’absence de risques est confirmée par une étude menée par les autorités sanitaires, les règles du don pour les homosexuels seront proches de celles appliquées aux autres donneurs en 2017.