Chris Bieber aurait été victime de Jean-Marc Morandini : « Harcèlement moral, chantage, sex… »

esX3d1w

Jean-Marc Morandini en compagnie de Chris Bieber.

L’ancien sosie belge de Justin Bieber, reconverti dans le porno gay, porte de graves accusations contre le journaliste.

Le « Morandinigate » prend de plus en plus d’ampleur. Les nouveaux témoignages et révélations sur les pratiques douteuses de Jean-Marc Morandini, 50 ans, ne cessent d’affluer.

chrisbieber.jpg

Chris Bieber s’est reconverti dans le porno gay en 2015.

Ce mercredi, quelques heures après les révélations du magazine « Les Inrocks », l’ancien sosie belge de Justin Bieber – Christopher Hagelstein alias Chris Bieber – est sorti de son silence sur son compte Snapchat pour raconter comment l’animateur d’Europe 1 et de NRJ12 aurait réussi à le dénuder avant de se « jeter sur lui », en 2012.

«  Non, je ne souhaite pas, par mes propos, faire le buzz. Je veux juste dénoncer les pratiques de ce gros. J’ai d’ailleurs des preuves  », annonce le jeune homme très médiatisé de 22 ans – reconverti dans le porno gay depuis l’année dernière – dans une des vidéos postées sur son compte Snapchat.

Il poursuit : «  Jean-Marc a l’habitude de s’adresser à des jeunes. Il aime les minets de 18-20 ans. Un jour, il m’a invité pour passer dans son émission sur NRJ12. Il a promis de faire de moi une star, qu’il avait l’habitude de ça. Moi, 18 ans à l’époque, je le crois. On tombe dans le piège. On veut lui faire confiance, c’est un journaliste connu. Il m’a alors invité dans un appartement de Paris, appartenant au rédacteur en chef de son site web. Il sort le champagne, il m’en met plein la vue. Puis, il me propose de faire une séance photos. Il me dit que ça va m’aider. Je lui fais confiance. Puis, tout doucement, il me demande d’enlever mes vêtements, que c’est quasi un passage obligé. Je le fais. Puis, il a sauté sur moi. Il m’a embrassé. Violemment même. Il me touchait, a griffé mon dos aussi… C’était une horreur. Quand je suis rentré chez moi, j’ai essayé de m’en remettre psychologiquement  ».

Contacté par un média belge, Chris Bieber ne parle pas de viol mais d’attouchements : «  C’était fin 2012. J’étais un peu consentant au début, mais je me suis bloqué par la suite. Lui, c’est un vrai pervers sexuel »

Il envisage d’engager des poursuites judiciaires contre Jean-Marc Morandini.