IRAK. Le groupe État islamique exécute quatre hommes soupçonnés d’être homosexuels

EZ3pood

Ce samedi, les quatre hommes, dont deux combattants de l’organisation terroriste, ont été jetés du toit d’un immeuble de la ville de Mossoul.

Le groupe État islamique a procédé, ce samedi, à l’exécution barbare de quatre hommes soupçonnés de « crime d’homosexualité et de sodomie ». Parmi eux, il y avait deux combattants de l’organisation terroriste.

Les quatre hommes ont été jetés du toit de l’ancien bâtiment – presque totalement détruit – d’une ancienne compagnie d’assurance de la ville de Mossoul, capitale irakienne du « califat » de l’État islamique, devant une foule nombreuse composée d’hommes et d’enfants.

Les corps des victimes, après avoir été lapidés par la foule présente, ont été transférés vers un lieu inconnu à l’ouest de Mossoul.

Le groupe État islamique, qui applique la charia (la loi islamique) de manière stricte, considère les homosexuels comme « les pires des créatures ».