Nicolas Sarkozy réaffirme qu’il n’a pas l’intention d’abroger le mariage pour tous en cas de victoire en 2017

qlwyzve

Nicolas Sarkozy.

L’ex-chef de l’État a vraiment évolué sur ce sujet, même si sa façon d’en parler est maladroite…

Nicolas Sarkozy, 61 ans, est candidat à la primaire de la droite et du centre. L’ancien président de la République est parmi les favoris et a de fortes chances d’être désigné pour être le candidat des Républicains à l’élection présidentielle de 2017.

Longtemps opposé au mariage pour tous, Nicolas Sarkozy semble avoir vraiment évolué sur ce sujet brûlant de société. En janvier dernier, dans son livre « La France pour la vie », il écrivait : « À la réflexion, je crains que, compte tenu de l’état de tension et de division de la société française auquel a abouti la méthode de François Hollande, le remède soit pire que le mal. Je ne souhaite donc pas qu’on légifère à nouveau, parce que la priorité doit être de rassembler les Français. C’est un point sur lequel, je l’assume, j’ai évolué ». Au grand dam des opposants à l’égalité pour les couples de même sexe…

Ce jeudi 15 septembre, Nicolas Sarkozy était l’invité de « L’Émission politique », présentée par David Pujadas, Léa Salamé et Karim Rissouli et diffusée sur France 2. Placé face à son revirement sur le mariage pour tous, il a déclaré avec une certaine maladresse de langage : « Vous me parlez du mariage homosexuel, du mariage pour tous. C’est un sujet très difficile, très privé. Jamais d’ailleurs j’aurais pu imaginer qu’on parle autant de la vie sexuelle dans le débat politique. […] C’est un sujet tellement personnel, c’est vrai. J’ai réfléchi, j’ai évolué, j’ai hésité. […] Je pense, après y avoir réfléchi très profondément, que la France a bien d’autres problèmes que rouvrir la guerre sur le mariage pour tous ».

Nicolas Sarkozy a commis une erreur en parlant de « vie sexuelle » alors que le mariage pour tous est surtout une question d’égalité des droits. C’est regrettable, en effet. Mais, après tout, le plus important reste le fait qu’il ne s’oppose plus au mariage pour tous et à l’égalité des droits pour les couples de même sexe.

hollandeconscience

François Hollande.

N’oublions pas que le président de la République François Hollande est loin d’avoir été irréprochable dans sa façon d’aborder le mariage pour tous. En novembre 2012, il invoquait la possibilité de « liberté de conscience » devant l’assemblée des maires de France. Une déclaration qui avait fait couler beaucoup d’encre et suscité de nombreuses polémiques.

En juin dernier, quelques jours après l’attentat terroriste d’Orlando, il déclarait que l’homosexualité « est un choix ».