En Chine, plus de la moitié des manuels scolaires prêchent l’homophobie

chine.PNG

Qiu Bai, une étudiante, est allée voir le ministre de l’Éducation pour lui demander de retirer ces manuels homophobes des programmes…

Depuis maintenant de nombreuses années, des manuels utilisés dans des universités chinoises enseignent que « l’homosexualité est une maladie » qui doit être traitée, pour plus de la moitié d’entre eux. Certains ouvrages suggèrent même un traitement à base d’électrochocs.

Qiu Bai, une jeune étudiante courageuse, a refusé de se laisser faire. Elle est donc allée voir le ministre de l’Éducation pour lui demander de retirer ces manuels homophobes des programmes. Après avoir essuyé un refus, elle a saisi la justice. Mais les juges l’ignorent eux aussi et ne cessent de rejeter l’affaire.

Qiu Bai.PNG

Qiu Bai.

Mais Qiu Bai a récemment fini par être entendue par l’une des plus grandes maisons d’édition chinoises publiant des manuels pédagogiques. Ils ont promis de retirer les contenus homophobes de leurs ouvrages.

L’ONG All Out vient de lancer une pétition dans laquelle elle appelle le ministre chinois de l’Éducation d’ordonner le retrait de ces manuels homophobes et de les remplacer par des livres qui enseignent aux jeunes l’amour et l’égalité avec justesse et honnêteté.

Allout

Pour signer la pétition, cliquez ICI.