Algérie : polémique autour d’un chanteur accusé d’être homosexuel

 

L’homosexualité présumée du chanteur Houari Manar suscite une vaste polémique après l’annonce de sa participation dans un gala de célébration de l’anniversaire du déclenchement de la guerre de Libération nationale, malgré son succès et sa notoriété parmi les fans du Rai.

Des voix se sont élevés pour demander l’annulation de la participation du chanteur Houari Manar à un gala organisé par l’Office national de la Culture et de l’information (ONCI) dans la wilaya de Constantine,  en dénonçant l’«Homosexualité» du chanteur.

Le ministre de la culture Azzedine MIHOUBI a fini par réagir à la polémique et «demander en personne au directeur de l’ONCI d’annuler la participation du chanteur en respect au sentiments des citoyens » a t-il déclaré

Le chanteur de raï algérien  a grandi à Marseille et a déménagé à Oran pour se consacrer totalement à sa carrière. « Quand j’avais 19 ans, mon frère est décédé et lorsque nous avons rapatrié son corps en Algérie, j’ai réalisé que moi aussi j’allais finir au pays un jour ou l’autre, alors pourquoi ne pas précipiter l’échéance ? »confiait ‘il au Monde en 2015

Il fait parti des artistes de raï les plus en vogue dans son pays et joui d’une belle réputation réputé pour ses arrangements musicaux dans le contexte du raï algérien

On explique les rumeurs sur une homosexualité présumée en affirmant  que sa chanson « 3ach9ek mon traitement », s’adresserait à un homme.