VIDEO : Un sénateur républicain homophobe pris en flag par la police avec un escort mineur !

La vidéo d’un sénateur républicain prise dans une chambre de motel avec un adolescent vient d’être diffusée.

Ralph Shortey, 35 ans, ancien sénateur et principal militant de Trump dans l’Oklahoma, a été arrêté sur des accusations de prostitution de mineurs il y a quelques mois. La semaine dernière, il a plaidé coupable de trafic sexuel d’enfants.

 

Des images filmées par la police montrent que le père de quatre enfants a été pris en flagrant délit dans une chambre de motel avec un garçon de 17 ans qui, selon les autorités, aurait été embauché comme prostitué.

Bien que l’âge du consentement sexuel dans l’état de l’Oklahoma soit de 16 ans, les lois sur la prostitution s’appliquent aux personnes de moins de 18 ans.

“Vous avez un mineur dans votre chambre de motel”, dit un officier dans la vidéo. “Sors avant que je m’énerve, montre-moi tes mains.”

Quand l’ancien sénateur Shortey accuse l’officier de leur faire peur, il répond : “Ouais, c’est ce que nous faisons. Il n’a que 17 ans.”

Dans les images, Shortey porte un t-shirt faisant référence à un verset de la bible (Ephésiens 5:22) sur les femmes obéissant à leurs maris, à côté de la phrase, “Allez me faire un sandwich.”

L’ancien sénateur déshonoré affirme dans la vidéo qu’il était le mentor de l’adolescent et qu’ils ne faisaient que parler : “Il ne pouvait pas obtenir son diplôme d’études secondaires et [j’essayais] de l’aider à mettre sa vie sur les rails” se défend t-il.

Les agents ont rapporté aussi une forte odeur de marijuana dans la pièce, que l’ancien sénateur a d’abord déclaré appartenir à l’adolescent, pour finalement trouvé une petite quantité de drogue avec des préservatifs et du gel dans son sac à dos.

La police a également analysé la tablette de l’adolescent et a trouvé des messages de Shortey le qualifiant de “petit garçon” et lui offrant de l’argent en échange de “trucs sexuels.”

L’ancien sénateur a été élu sur une plateforme de “valeurs familiales” et a toujours voté en faveur de projets de loi qui auraient un impact négatif sur les personnes LGBT.

L’un d’entre eux était mêle un projet de loi qui permettrait aux entreprises de discriminer les personnes LGBT.

Jeudi dernier, M. Shortey a plaidé coupable aux accusations de prostitution d’enfants en échange de poursuites judiciaires contre des accusations de pédopornographie contre lui, selon le New York Post.

Shortey est actuellement en attente de condamnation et pourrait faire face à de l’emprisonnement à vie et une amende pouvant aller jusqu’à 250 000 $.

 

 

codesdegay.com