Toulouse : agression homophobe au couteau en pleine nuit sur un parking proche du Casino Barrière

Dans la nuit de 28 au 29 mai, un homme a été agressé au couteau par 5 personnes sur un parking proche du Casino Barrière à Toulouse. Le caractère homophobe a été retenu.

La Brigade criminelle et de répression des atteintes aux personnes (BCRAP) a été appelée à 2 heures du matin, mardi 29 mai 2018, par un homme de 58 ans. Cinq individus l’ont agressé au couteau, alors qu’il s’enfermait dans sa voiture pour se mettre en sécurité, sur un parking proche du Casino Barrière, à Toulouse.

Blessé à la carotide

L’homme a été blessé au couteau à la carotide (les artères du cou, ndlr). Suite à l’agression, la victime a eu trois jours d’ITT (Incapacité temporelle totale de travail).

Les individus ont volé la cigarette électronique de la victime.

Dans un premier temps, deux personnes ont été interpellées. Jeudi 31 mai 2018, le reste du groupe a été identifié.

Agression homophobe

D’après une source proche du dossier, le parking est connu pour être un lieu de rencontres homosexuelles. Un des agresseurs s’est fait passer pour une personne intéressée. L’individu et ses complices se sont alors rués sur la victime.

Le caractère homophobe de l’agression a été retenu, les individus savaient à qui ils s’en prenaient. Des insultes envers la communauté homosexuelle ont également été entendues.

Une autre affaire il y a un mois

Les agresseurs n’en étaient pas à leur première affaire. Grâce au témoignage et aux caméras de vidéosurveillance, les enquêteurs de la Sûreté départementale ont pu remonter à une agression similaire, qui s’est déroulée il y a un mois, sur ce même parking.

Une victime s’était également réfugiée dans sa voiture. Cette fois-là, les agresseurs avaient cassé les vitres, crevé les pneus et volé un portable.

Précision du casino
Le casino Barrière de Toulouse tient à préciser qu’«en aucun cas de telles pratiques ont lieu sur notre parking sécurisé et disposant en permanence d’agents de sécurité. Il s’agit du parking voisin. Le casino Barrière n’est donc impliqué en aucun cas dans ces affaires. Le rapprochement entre le casino et des propos homophobes ne sont pas acceptables.»

actu.fr