Une agression homophobe à Nantes

Un veilleur de nuit a été frappé par un jeune dans un hôtel du centre-ville de Nantes dans la nuit de samedi à dimanche. Il pourrait s’agir d’une agression homophobe.

Le veilleur de nuit d’un hôtel du centre-ville de Nantes a été victime d’une agression homophobe.

Il est 5h30 du matin quand quatre jeunes arrivent dans cet hôtel du centre-ville. Ils demandent les clés de leur chambre mais le veilleur, qui assure l’accueil de l’hôtel pendant toute la nuit, refuse. Les jeunes ont bien réservé une chambre, mais seulement pour deux personnes.

L’un d’eux s’énerve alors et le frappe au visage. Il est interpellé. En garde à vue, l’auteur des coups a expliqué qu’il n’aimait pas les homosexuels et que selon lui, le veilleur de nuit présentait « tous les signes ».

Il est toujours en garde à vue ce dimanche midi.

 

francebleu.fr