Etats-Unis: Un enfant de 10 ans qui se disait homosexuel battu à mort par sa mère

Un enfant de 10 ans qui se disait homosexuel tué par sa mère à Los Angeles

Un petit garçon a été battu à mort par sa mère et son compagnon après leur avoir confié qu’il était homosexuel, rapporte Le Parisien. Anthony Avolos, dix ans, est décédé le 21 juin à Los Angeles ( Etats-Unis) sous les coups de sa mère, âgée de 28 ans, et de son compagnon, 32 ans. Une enquête a été ouvert

https://twitter.com/CBSLA/status/1012105862477905920/photo/1?ref_src=twsrc%5Etfw%7Ctwcamp%5Etweetembed%7Ctwterm%5E1012105862477905920&ref_url=https%3A%2F%2Fwww.20minutes.fr%2Fmonde%2F2300035-20180702-etats-unis-enfant-10-ans-disait-homosexuel-battu-mort-mere

Des actes de torture répétés

Après l’annonce du décès du petit garçon, les services sociaux ont révélé qu’Anthony Avolos, qui avait déjà été placé pendant plusieurs mois en famille d’accueil, faisait l’objet d’un suivi depuis 2013 en raison de mauvais traitements infligés par ses parents.

Selon les déclarations de l’agence de protection des enfants du comté de Los Angeles à Associated Press, l’enfant était régulièrement victime de « blessures à la tête, de brûlures de cigarettes ». Il était « régulièrement enfermé et mal nourri ».

Seize signalements aux services sociaux

Les autorités ont ouvert une enquête. La mère et son compagnon ont tous les deux été inculpés de meurtre et de torture. Les huit autres enfants à charge du couple, âgés de 11 mois à 12 ans, ont tous été placés.

Pour l’heure, les deux suspects nient farouchement les accusations de mauvais traitements : selon la mère et son compagnon, Anthony serait mort d’une blessure à la tête après être tombé. Une hypothèse rapidement démentie par les résultats de l’autopsie pratiquée sur le corps du petit garçon. Selon le Los Angeles Times cité par  CBS​, le couple avait été signalé à seize reprises aux services sociaux par des enseignants et des membres de la famille proche.

20minute